Année 2010-2011

5 octobre 2010 Assemblée générale de l'association
 
19 octobre 2010 La gastronomie en Italie du Sud, par Isabelle HASSLER
 
Continuant le voyage gastronomique en Italie commencé en 2008, Isabelle Hassler nous a présenté ce soir l’Italie du Sud.  
Boutique Storia di Gusto
 9 novembre 2010 La Sicile de la Trinacria aux Vêpres Siciliennes (1282), par Claude VIVIANI
 

La Sicile, île carrefour, au centre de la Méditerranée, où les peuples s’y sont rencontrés, affrontés, métissés. La Sicile fut phénicienne et grecque, carthaginoise et romaine, vandale, arabe et byzantine, normande, souabe et angevine et après le long intermède espagnole : italienne aujourd’hui.

En nous intéressant à la révolte des palermitains (vêpres siciliennes), nous rencontrerons le pape et l’empereur, donc les guelfes et les gibelins, les capétiens et les aragonais, nous nous intéresserons aux croisades et, bien sûr, aux Siciliens…

Lire le compte rendu de la conférence

Télécharger cette conférence (format mp3).
(lorsque vous aurez cliqué sur le lien ci-dessus, cliquez sur "Click here to start download..")

 
 
23 novembre 2010 Les volcans italiens, Mythe et réalité, par Claude ALSAC
 
C’est en Italie que s’est construite la volcanologie...  
 14 décembre 2010 « I morti di Bligny giocano a carte » de Curzio MALAPARTE, par Alain SÉGAL
 
Texte rare de l’écrivain Curzio MALAPARTE au début de sa carrière. Bligny est un cimetière de combattants italiens de 1918.

Lire le compte rendu de la conférence

Télécharger l'enregistrement sonore de cet exposé… (mp3)
(lorsque vous aurez cliqué sur le lien ci-dessus, cliquez sur "Click here to start download..")

 
25 janvier 2011 L'unité italienne, (première partie) espoirs déçus jusqu'en 1850, par Gérard LAUVERGEON
 
La prise de Rome en 1870 et sa désignation comme capitale en 1871 marquent l’achèvement du Risorgimento, mouvement qui voulait mettre fin à l’Italie comme simple « expression géographique » pour lui substituer un état unitaire à l’image d’autres grandes puissances européennes. Etalé sur trois quarts de siècle, le processus, complexe et sujet à de nombreux rebondissements, nécessite un traitement en deux conférences.

La première partie, le 25 janvier 2011, évoque les espérances des élites italiennes et du Piémont face aux choix des envahisseurs français sous la Révolution et l’Empire puis, après 1815, face à la mainmise autoritaire de l’Autriche et aux intérêts particuliers des souverains d’une Péninsule divisée en 8 états. La solution mazzinienne, révolutionnaire et républicaine, s’oppose à celle des modérés désireux de construire une confédération présidée par le pape ou de faire confiance à un Piémont modernisé. Ces voies expérimentées dans les guerres de 1848-49 contre l’Autriche sombrent dans la défaite.
 
 
8 février 2011 L'unité italienne, (deuxième partie) sa réalisation de 1850 à 1870, par Gérard LAUVERGEON
 
La deuxième conférence traite des années 1850-1870 où, sous l’impulsion de Cavour, la diplomatie piémontaise prépare l’intervention, décisive, de la France impériale contre l’Autriche, en 1859. Solferino et Magenta apportent la Lombardie au Piémont et déclanchent le ralliement de l’Italie centrale tandis que l’expédition des Mille dirigée par Garibaldi met fin au Royaume de Naples. Ne restent en dehors de la nouvelle Italie que la Vénétie et le Latium pontifical. Si la guerre austro-prussienne de 1866 règle le rattachement de la Vénétie, la Question Romaine, si sensible pour les catholiques, ne sera résolue que par la guerre franco-allemande de 1870.  
 
8 mars 2011 Dans le Duché de Savoie de la contre-réforme, par Daniel LABRETTE
 
Promenade baroque en Haut-Faucigny : de Cordon aux Condamines, vingt-cinq kilomètres de bonheur dans un cadre grandiose !

 

 
 
22 mars 2011 Balades sur un phrasé musical, par Henri MASSIEU
 
 
 
 12 avril 2011 Grande et petite histoire de la collection de Giovanni Pietro Campana, par Jean-Louis GAUTREAU
Les origines de la collection - Les circonstances de son acquisition par Napoléon III - Son importance et sa dispersion.
 
3 mai 2011 Retour sur le voyage de Toscane et Ligurie en 2010, par Jean Paul REYNAUD et son équipe

Récit des pérégrinations d'un groupe d'ACORFIENS à la recherche des richesses artistiques et historiques de la Toscane et des panoramas de la Ligurie.

groupe d'acorfistes
17 mai 2011 Le marchand de PRATO d'Iris ORIGO, par Pierre STAELEN

Les vastes archives d'un négociant du XIVe siècle ont révélé la modernité des usages commerciaux de l'époque, une énorme correspondance a permis à la Marquise d'Origo d'écrire, il y a 50 ans, un livre sur la vie quotidienne de ce temps.

 

groupe d'acorfistes
7 juin 2011 Voyageurs insolites dans l'Italie du XXe siècle, par André LINGOIS.

Ces voyageurs insolites ne sont pas des êtres bizarres, mais des écrivains français, plus ou moins célèbres, qu’on n’a pas souvent l’habitude de fréquenter en Italie, mais qui se sont illustrés dans d’autres domaines que le récit de voyage. Le premier (par ordre d’ancienneté) a vanté la beauté du Lac Majeur, le suivant fut l’ami d’un grand compositeur (et son homonyme à un accent aigu près !) ; le plus proche de notre temps, romancier à succès, passe pour être amoureux de la Grèce. Ajoutez, entre autres, un historien d’art, un “piéton de Paris”, un poète révélé par Max Jacob et lancé par Cocteau… et au moins trois incontournables… Mais ce sera avant tout une promenade conçue comme un jeu de piste dans notre littérature du XXe (qu’il est bon de revisiter) et dans les hauts-lieux de l’Italie (qu’il est toujours bon de revoir).

Lire le compte rendu de la conférence     —     

  

groupe d'acorfistes