Année 2018-2019 : 19 mars 2019

Michel-Ange à Florence,

par Jean-Louis GAUTREAU.

 

Dans le cadre prestigieux des "500 ans de la Renaissance", dans la région Centre-Val de Loire, Jean-Louis GAUTREAU, grand passionné de peinture italienne et de la Renaissance, nous présente ce soir :

Michel-Ange à Florence.


caveDavidMichelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (1475-1564) est issu d’une famille aristocratique désargentée.

Après une évocation de son enfance, nous suivons le jeune artiste quand il est remarqué par Laurent de Médicis qui l’accueille dan son palais florentin pour l’y élever avec ses propres enfants.
Il y réalise ses premières œuvres importantes. En 1504, son « David » assoit son prestige.

Michel-Ange a vécu à une époque où la vie politique florentine était particulièrement agitée et instable.

A plusieurs reprises, pour différentes raisons, Michel-Ange a dû fuir Florence, Mais en 1530, il était recherché par les Médicis pour avoir soutenu un épisode républicain. Caché dans la cave située sous la chapelle Médicis de l’église San Lorenzo, pour passer le temps, il couvrit les murs de dessins, redécouverts en 1975.
Cet ensemble exceptionnel constitue presque un résumé de son parcours artistique.

 

Malgré les alternances du pouvoir (entre la famille Médicis et les citoyens favorables à une République), malgré les exigences contradictoires de ses différents commanditaires, malgré des projets restés sans suite, cet immense artiste a laissé à Florence un patrimoine important dans le domaine de la sculpture et de l’architecture.

Bien que la conférence soit axée sur son œuvre florentine, ses autres travaux majeurs, en particulier romains, ont été signalés.

Après quelques questions, la soirée s'est terminée sous les applaudissements bien mérités d'un public conquis par la richesse des informations.


JLG

 

 

 

Vous pouvez écouter (et voir) la conférence en suivant les liens ci-dessous.
 
 Grand diaporama
 
Petit diaporama
 
Écouter la conférence
 
     

 


©ACORFI