Année 2014-2015 : 17 février 2015

La basilique SAN MARCO de Venise,

par Jean- Louis GAUTREAU.

 

MHVJLGbasilEn présentant Jean-Louis Gautreau notre conférencier de ce soir, la Vice Présidente cite, parmi ses diverses activités, la vice-présidence et rédaction de l’Association “Les Amis de Roger Toulouse”. Elle rappelle aussi son blog remarquable sur les “Peintures des Musées de France”.

On attendait beaucoup de cette conférence sur la Basilique Saint-Marc de Venise, même ceux qui l’avaient visitée, espérant renouveler la joie de leur visite, dans un rappel approfondi et une approche minutieuse. Ils ne furent pas déçus, grâce à une conférence très documentée, parfaitement illustrée, captivante du début à la fin.

D’un ton enjoué, parsemé de commentaires amusants, Jean-Louis Gautreau retrace cette partie de l’histoire de Venise associée au projet de sa basilique, puis il conte l’histoire de la construction, et poursuit par une visite très détaillée, mosaïque par mosaïque, coupole après coupole, de la basilique, expliquant au passage la signification des mosaïques, et complétant leur description de précisions ou d’anecdotes.

Ensuite, en un chapître séparé, il nous présente le campanile, son histoire mouvementée, et celle de la loggietta qui l’accompagne.

Selon sa bonne habitude, le cours de ses descriptions s’arrête parfois pour faire place à un développement plus fouillé, comme le sac de Constantinople par les Vénitiens et les Croisés, astucieusement comparé par la vue de deux peintures à la prise de la ville par les Turcs. Le rapport est étroit avec la création de la Basilique, car ses merveilles proviennent en bonne partie de ce pillage.

Autres parenthèses de développement : les raisons du choix de l’Apôtre Marc ou celui du lion comme emblèmes de Venise, et surtout l’aventure que fût la récupération des reliques de Saint-Marc, dont Jean-Louis nous livre un reportage très apprécié, illustré par les mosaïques elles-mêmes.

Du même ordre on trouve l’aventure des chevaux, enlevés sous Bonaparte, puis rendus, et surtout les détails sur leur origine et leur composition, enrichis de premiers plans suggestifs.

Pour les mosaïques on a bien aimé aussi les précisions sur la fabrication et l’application des tesselles, et bien entendu leurs significations, les passages de l’Evangile représentés, le sens recherché par les artistes, et enfin des vues exceptionnelles de mosaïques prises sous des angles nouveaux. Si, visitant en simple touriste il nous est bien donné d’admirer d’un coup d’œil la Pala d’Oro, c’est par cette conférence et grâce aux agrandissements qu’on y vit, et leurs commentaires, que l’on put en apprécier vraiment toute la finesse en même temps que sa richesse.

 

JLGpaladoro

 

Rien n’est oublié : en fin de visite on découvre, après les tribunes, souvent méconnues, le baptistère et la chapelle du cardinal Zen et son tombeau; dans la chapelle une inscription latine dont le déchiffrage ardu nous est remarquablement démontré.

A noter que tous les faits historiques commentés par Jean-Louis bénéficient d’illustrations souvent exceptionnelles, pour un grand nombre extraites de tableaux qu’il connaît bien, et dont il rappelle fidèlement l’auteur et le musée qui les expose.

En dernier lieu Jean-Louis raconte avec photos l’histoire de la chute du campanile et celle des polémiques qui entourèrent sa résurrection, “là où il était, comme il était”. Récit intéressant, qui nous éclaire sur l’attachement profond des italiens à leurs monuments et leur histoire. En même temps que le campanile fut reconstruite la “loggietta”. Les acorfiens, qui suivaient cette relation avec beaucoup d’intérêt, partageaient aussi toute l’admiration du conférencier pour la perfection de cette “loggietta”.

C’est ainsi que prenait fin cette belle conférence, très vivante et très complète, qui apportait aux acorfiens tout ce qu’ils pouvaient en attendre. Leurs applaudissements prolongés étaient bien la preuve de leur grande satisfaction..

 

 

 

 

Pour tous les amateurs d'art, retrouvez Jean-Louis Gautreau sur

http://notesdemusees.blogspot.com blog consacré aux muséees des Beaux-Arts de France (plus de 160 musées en ligne).

http://notesdemusees.blogspot.fr/search/label/02d%20-%20Mes%20Conf%C3%A9rences lien à partir du blog précédent vers les conférences proposées par Jean-Louis Gautreau dans le cadre de l'Acorfi.

http://www.roger-toulouse.com site des amis de Roger Toulouse (peintre et sculteur).

 

©ACORFI